LogoAUF+Francophonie

Vient de paraître en support papier, en quatre langues romanes, le 3e numéro de la revue « Études interdisciplinaires en Sciences humaines »

horizontal_line

Bourses doctorales et postdoctorales «Eugen Ionescu»

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’ouverture de l’appel à candidatures pour

les bourses doctorales et postdoctorales en Roumanie, dans le cadre du programme «Eugen Ionescu».

Les bourses comprennent :

  • une allocation mensuelle (1000€ pour postdoctorat, 800€ pour doctorat)
  • le transport aller-retour
  • une assurance-santé
  • frais de laboratoire versés à la structure d’accueil

Public éligible :

  • étudiants francophones inscrits au doctorat < 40 ans
  • enseignants-chercheurs francophones < 47 ans


Date limite de candidature : le 15 janvier 2017.
Durée des mobilités : de 3 ou 4 mois, d’avril à juillet 2017.

horizontal_line

Les 21 défis du 21e siècle: Sciences humaines et sociales

5e colloque international organisé par le CODFREURCOR

Les 3 et 4 octobre 2017

Université d’État Ilia, Tbilissi, Géorgie

Date limite: 20 mai 2017

Afficher les détails

horizontal_line

Cours (vidéoconférence) 12 avril 2016, 14.30 heures (Moldavie), 16.30 heures (Géorgie)
« Une nouvelle approche de la sémantique en France »
Jean-Pierre Desclés, Pr. émérite, Université de Paris-Sorbonne

Résumé

Le cours a pour but de présenter les deux courants sémantiques les plus novateurs en France. Le premier s’inscrit dans une sémantique cognitive héritière des travaux Gustave Guillaume avec, principalement Bernard Pottier, dans un esprit assez différent de la sémantique cognitive américaine (Lakoff, Langacker, Talmy…). Le second, appelé «théorie de l’énonciation », poursuit l’approche initiale de Charles Bally et d’Emile Benveniste, en se différenciant nettement de la théorie des actes de langage (Austin, Searle, Vanderveken…) ; il est particulièrement développé en France par Antoine Culioli et ses disciples. Jean-Pierre Desclés a participé activement à ces deux approches avec, d’un côté, la définition des schèmes sémantico-cognitifs et une structuration quasi-topologique (qui généralise la structure du trimorphe de Pottier) et, d’un autre côté, une formalisation des opérations énonciatives (et prédicatives) par le biais d’une logique d’opérateurs de différents types (logique combinatoire de Curry) fonctionnant au sein d’une architecture cognitive et computationnelle (modèle de la GRACE – Grammaire Applicative, Cognitive et Enonciative -) qui vise à unifier ces deux courants sémantiques pour entreprendre une décomposition analytique (dans une démarche sémasiologique) et une synthèse intégrative (dans une démarche onomasiologique) des unités linguistiques (énoncés, lexèmes verbaux, morphèmes grammaticaux…) et de leurs représentations sémantiques. Pour illustrer le propos général, des exemples de polysémie verbale et d’analyses de la catégorie du TAM (Temps, Aspects, Modalités) seront présentés.

 

Quelques références
CULIOLI Antoine, (1990), Pour une linguistique de l’énonciation, Opérations et représentations, tome 1 ; Paris, Ophrys.
CULIOLI Antoine, (1999), Pour une linguistique de l’énonciation, Formalisation et opérations de repérage, tome 2, Paris, Ophrys.
DESCLES, Jean-Pierre, (2011), « Une articulation entre syntaxe et sémantique cognitive : La grammaire applicative et cognitive », Mémoires de la Société de Linguistique de Paris, nouvelle série , Tome XX, L’architecture des théories , les modules et leurs interfaces Louvain, Peeters, pp. 115-153.
DESCLES, Jean-Pierre & Gaëll GUIBERT, (2011), Le dialogue, fonction première du langage. Analyse énonciative des textes. Paris : Honoré Champion.
POTTIER, Bernard, (2000), Représentations mentales et catégorisations linguistiques, Louvain-Paris, Editions Peeters. POTTIER, Bernard, (2012),Images et modèles en sémantique, Paris : Champion.

CV de l’auteur

horizontal_line

img_01

Colloque international de l’AFELSH 2016

Dates : 5 au 8 octobre 2016
Lieu : Montréal
Comité organisateur :

Pour l’AFELSH : Louise Poissant, secrétaire générale de l’AFELSH et Directrice scientifique du FRQSC et Louis Gerrekens, président par interim de l’AFELSH
Pour l’Université du Québec à Montréal : Jean-Christian Pleau, Doyen de la Faculté des arts Pour l’Université de Montréal : Frédéric Bouchard, vice-recteur associé à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation

Thème : Politique plurilingue des facultés francophones : adhésion ou rejet
Les facultés francophones de Sciences humaines, philosophie, art, langues et lettres se déploient dans des contextes linguistiques très diversifiés. Si, dans plusieurs pays, le français est la ou l’une des langues officielles, dans de nombreuses contrées ou régions il est en concurrence avec des parlers régionaux, des langues nationales voire internationales plus ou moins fortes et, même s’il reste la langue d’enseignement universitaire, il se trouve parfois marginalisé. Le français est aussi menacé dans certains pays par l’anglais qui semble prendre une place de plus en plus grande dans les cursus universitaires et dans le monde de l’édition savante.

Le colloque de l’AFELSH se propose d’examiner diverses situations, les stratégies et les réponses que les facultés font aux différentes configurations et aux défis qu’elles rencontrent. Comment exploitent-elles les situations de plurilinguisme? Les encouragent-elles, hiérarchisent-elles les langues? Favorisent-elles le plurilinguisme, actif ou passif, des apprenants? Par quels moyens? Les réseaux francophones ont-ils un rôle à jouer? Si oui, selon quels critères et dans quels buts? Quelle est la place des parlers locaux et éventuellement du français dans l’enseignement? Conformément à son objectif, l’AFELSH demande qu’une place toute particulière soit octroyée à l’analyse de l’évolution future de la place du français dans les facultés. Celui-ci risque-t-il une marginalisation dans certains contextes? Quel est l’avenir du français à l’université?

img_02

horizontal_line

CVLNIC_CourtCouverture_DL

Le lundi 14 mars, à 16h30 (heure de Tbilissi), 14h30 (heure d’Europe centrale et orientale), au CNF de Tbilissi
Monsieur Loïc NICOLAS, Docteur en rhétorique et argumentation
Collaborateur scientifique à l’Université libre de Bruxelles
Va donner une vidéoconférence autour de son livre
Discours et liberté. Contribution à l’histoire politique de la rhétorique

CV de l’auteur
Texte intégral

horizontal_line

Appel à contributions

Saussure-the-procrastinator-Ferdinand-de-Saussure

« Mon Saussure » e(s)t le nôtre
Numéro spécial de la revue du CODFREURCOR
« Etudes interdisciplinaires en Sciences humaines »
Consacré au centenaire du
Cours de linguistique générale
de Ferdinand de Saussure
Date limite le 1er septembre 2016

 

 

 

A 100 ans de la parution du Cours de linguistique générale, tout le monde qui s’inscrit avec la recherche scientifique à l’intérieur des sciences du langage paraît redécouvrir Saussure. Congrès, colloques, journées d’étude ou de réflexion, séminaires, tables rondes, … offrent le bon cadre de (re)penser celui qui, incontestablement, reste le fondateur de la linguistique en tant que discipline.

Le Cours de linguistique générale (CLG) est reconnu comme le livre de chevet des linguistes et, à ce moment d’éclatement des études sur la Langue (de Saussure) et de morcellement au sein des sciences socio-humaines, on est à nouveau à la recherche de repères stables.

André Martinet, l’un des continuateurs déclarés de Ferdinand de Saussure, disait que l’«on est en voie d’oublier l’existence de la linguistique » et qu’ « il nous faut essayer de regrouper, sans exclusive, ceux qui se sentent un peu perdus ».

On a le sentiment que Saussure nous tend la main aujourd’hui pour nous aider à répondre à des questions telles :

–           A-t-on encore besoin de la Linguistique en tant que discipline d’étude de la Langue ?

–          Qu’est-ce que la pensée de Saussure est devenue pendant ces 100 ans d’existence ?

–          Comment  Saussure a-t-il directement contribué à l’état de la recherche dans le domaine des sciences du langage d’aujourd’hui ?

–          Que reste-t-il de toute sa doctrine magistralement synthétisée dans le CLG par ses continuateurs ? …

Nous vous invitons à y réfléchir ensemble et de à rassembler nos idées dans un volume collectif intitulé « Mon Saussure e(s)t le nôtre », qui sera coordonné, dans le cadre du Collège Doctoral Francophone Régional en Sciences humaines, CODFREURCOR, par le comité scientifique formé de Madame Sanda-Maria Ardeleanu, Université « Stefan cel Mare », Suceava, Roumanie ; Madame Ludmila Zbant, Université d’Etat de Moldova, Chisinau, République de Moldova ; Madame Mzaro Dokhtourichvili, Université d’Etat Ilia, Tbilissi, Georgie  et Madame Angela Gradinaru, Université d’Etat de Moldova, Chisinau, République de Moldova.

Le Comité scientifique de la revue accepte les articles en plusieurs langues.

La date limite de l’envoi des contributions est le 1er Septembre 2016. Le volume paraîtra avant la fin de l’année 2016 aux Editions de l’Université d’Etat Ilia, Tbilissi, Géorgie, sous forme de numéro spécial de la revue « Etudes interdisciplinaires en Sciences humaines » consacré au centenaire du CLG de Ferdinand de Saussure.

horizontal_line

1er Appel à communications

Le mirage traductologique : la science de la traduction et la littérature traduite pendant la période communiste et postcommuniste

4Colloque international de doctorants organisé par le CODFREURCOR
Jeudi 29 et vendredi 30 septembre 2016
Université d’État de Moldova, Chisinau, République de Moldova

Date limite : le 15 mai 2016

Afficher les détails
PROGRAMME

horizontal_line

Il miraggio traduttologico: la scienza della traduzione e la letteratura tradotta durante il periodo comunista e postcomunista
4o Colloquio internazionale dei dottorandi organizzato dal CODFREURCOR
giovedì 29 e venerdì 30 settembre 2016
Università di Stato di Moldova, Chisinau, Repubblica Moldova

Data limite: il 15 maggio 2016

Display i dettagl

horizontal_line

Circular 1

El espejismo traductológico: la ciencia de la traducción y la literatura traducida en el periodo comunista y postcomunista
la IV-a edición del Coloquio Internacional de los doctorandos, organizado por CODFREURCOR
Jueves, el 29 y viernes, el 30 de septiembre del 2016
Universidad Estatal de Moldova, República de Moldova

Término de inscripción: el 15 de mayo del 2016 

Visualización los detalles

horizontal_line

Circulara 1

Mirajul traductologic: ştiinţa traducerii şi literatura tradusă
în perioada comunistă şi postcomunistă
ediția a IV-a a colocviului internațional al doctoranzilor organizat de CODFREURCOR
Joi 29 și vineri 30 septembrie 2016
Universitatea de Stat din Moldova, Republica Moldova

Termenul limită de înscriere: 15 mai 2016

Afişa detalii

horizontal_line

3e colloque international de doctorants organisé par le CODFREURCOR
koleji _Page_2

L’une des activités importantes du CODFREURCOR (Collège doctoral francophone
régional d’Europe centrale et orientale en Sciences humaines), mis en place à l’Université d’Etat Ilia en octobre 2012, c’est l’organisation de colloque annuel avec la participation de doctorants, de Professeurs et de chercheurs indépendants de différentes universités du monde (visiter le sitehttp://codfreurcor.iliauni.edu.ge).

Le premier colloque, dont le sujet était La langue et la culture à l’ère de la mondialisation, a eu lieu en mai 2013, à l’Université d’Etat de Moldova (Chisinau, République de Moldova). Les Actes du colloque ont été publiés en ligne  (http://eish.iliauni.edu.ge) et en support papier en janvier 2014 dans le premier numéro de la revue en langue française Etudes interdisciplinaires en Sciences humaines (Editions Université d’Etat Ilia).

Le deuxième colloque, dont le sujet était Interculturalité et expression de repères identitaires dans la littérature et les arts dans l’espace des pays postsocialistes, a eu lieu en octobre 2014, à l’Université d’Etat Ilia (Tbilissi, Géorgie). Les actes du colloque ont été publiés début mars 2015 en ligne et au mois d’avril 2015 en version papier dans le deuxième numéro de la revue.

C’est le français qui a été la langue de travail des deux colloques.

12208329_1083582751654307_1346370795881312516_nLe 3e colloque a toujours eu lieu à l’Université d’Etat Ilia le 29-30 octobre 2015. Le thème du colloque étaitAnalyse de discours / Linguistique textuelle. Diversité des approches contemporaines en Analyse de discours. L’organisation du colloque a été financée par l’AUF.

Ainsi, à ce 3e colloque ont participé les doctorants, les Professeurs et chercheurs de 5 universités d’Europe centrale et orientale : Géorgie (15), Arménie (3), République de Moldova (7),

 

12234995_1083582991654283_8839739095318834547_n

Roumanie (2) et République Tchèque (1) ; Algérie (2), Gabon (1), Cameroun (1) (voir le programme sur le site du CODFREURCOR).
En prenant en considération une nouvelle méthodologique de recherche dans le domaine des Sciences humaines – approche plurielle : intercompréhension romane –, nous avons organisé ce troisième colloque en quatre langues : français (23 communications), italien (2
communications), espagnol (2 communications), roumain (4 communications), et, par conséquent, le 3e numéro de la revue va paraître, en ligne et en version papier, dans ces quatre langues, au printemps 2016 à l’Université d’Etat Ilia.

12208482_1083582394987676_9135950442673855209_n 12227130_1083582531654329_4995826752999040301_n

horizontal_line

Dans le cadre du colloque, le 28 octobre, s’est tenue, au CNF de Tbilissi, la réunion de l’Assemblée constituante du CODFREURCOR avec l’ordre du jour suivant :

IMG_0257

Compte rendu du fonctionnement du CODFREURCOR pour les années 2012-2015
Elections :
Du Directeur du CODFREURCOR
Du Comité de pilotage
Du Comité scientifique
Des responsables des Axes/Pôles
Propositions pour les activités à réaliser dans la période du 2015 au 2018

Ont pris part à la réunion les représentants des universités membres du CODFREURCOR qui ont participé également au colloque. Mme Marie-France Andeme, Maître de conférences à l’Université OMAR BONGO (Libreville, Gabon) et Monsieur Désiré Atangana, Maître de conférences à l’Université de Yaoundé 1 (Cameroun), envoyés en mission par l’AFELSH pour prendre connaissance du fonctionnement du CODFREURCOR et pour partager l’expérience, ont également pris part à la réunion et au colloque.

Mme Mzaro Dokhtourichvili, Directrice du CODFREURCOR, Professeur à la Facultés des Arts et des Sciences à l’Université d’Etat Ilia, Tbilissi, Géorgie, a présenté le rapport portant sur les activités du CODFREURCOR de 2012 à 2015.

Les participants à la réunion ont pris part à la discussion exprimant leur satisfaction  par le fonctionnement du Collège.

Mme Ludmila ZBANT, Professeur, doyenne de la Faculté des Langues et Littératures Etrangères à l’Université d’Etat de Moldova, a été élue Directrice du CODFREURCOR pour les trois années suivantes.

Il a été décidé que Mme Mzaro DOKHTOURICHVILI, Directrice sortante, va représenter son université au sein du Comité de pilotage et elle va également diriger la publication de la revue scientifique du CODFREURCOR « Etudes interdisciplinaires en Sciences humaines » qui va être publiée, tout au long du fonctionnement du CODFREURCOR, par la Maison d’édition de l’Université d’Etat Ilia. Le site du CODFREURCOR va être toujours hébergé et administré par l’Université d’Etat Ilia.

On a demandé aux représentants des universités membres du CODFREURCOR d’envoyer les noms et les CV des candidatures pour les instances du Collège avant le 10 novembre 2015.

On a salué l’adhésion d’une autre université géorgienne – Université d’Etat Chota Rustavéli de Batoumi – au sein du CODFREURCOR.

Mme Marie Fenclová, Maître de conférences à l’Université de Bohême de l’Ouest à Pilsen, République Tchèque, a annoncé que son université avait l’intention d’adhérer au CODFREURCOR et que les formalités seraient assurées dès son retour dans son pays.

Il a été décidé que le 4e colloque du CODFREURCOR va être organisé en octobre 2016 à Chisinau, République de Moldova et il va porter sur la problématique de la traduction.

Les représentantes de l’Université d’Etat A. Tsérétéli de Kutaïssi (Géorgie) ont proposé d’organiser le 5e colloque, en 2017, à Kutaïssi avec le thème : « Les défis du XXI siècles en Sciences humaines ».
La proposition a été acceptée à l’unanimité.

IMG_0258 IMG_0259 IMG_0260

horizontal_line