Langues en dialogue : traduire, enseigner, communiquer,
promouvoir la diversité
9e Colloque international de doctorants organisé par le CODFREURCOR
Jeudi 4 et vendredi 5 novembre 2021
Université d’État de Moldova, Chisinau, République de Moldova

Date limite:le 20 septembre 2021

Consulter les détails

 PROGRAMME

horizontal_line

Langues en dialogue : traduire, enseigner, communiquer, promouvoir la diversité

La neuvième édition du Colloque international des doctorants, organisée par le CODFREURCOR, en partenariat avec le Département de Traduction, Interprétation et Linguistique Appliquée (DTILA) de la Faculté des Lettres de l’Université d’État de Moldova, a eu lieu du 4 au 5 novembre 2021.

Le colloque s’est déroulé sous l’égide de l’Association des Facultés et Établissements de Lettres et Sciences Humaines (AFELSH) qui est un réseau de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et qui regroupe des facultés de plusieurs continents, étant dirigée par un comité exécutif.

Le Président de l’AFELSH, docteur d’État, Maître de conférences, TRAN VAN CONG (Université de Hanoï, Vietnam), a prononcé un discours de bienvenue, adressé aux participants à la manifestation scientifique.  La série d’allocutions officielles s’est poursuivie avec les mots de salut de Mme Aurelia HANGANU, docteur d’État, Maître des conférences, vice-rectrice à l’activité scientifique et aux relations internationales (UÉM) et Mme Ludmila USATÂI, docteur d’État. Maître des conférences, doyenne par intérim de la Faculté des Lettres (UÉM).

   

Les participants au colloque ont suivi, avec un intérêt accru, les conférences en séance plénière, tenues par la Professeure émérite, Mzago DOKHTOURICHVILI (Université d’État Ilia de Tbilissi, Géorgie), par la Professeure associée, docteur d’État, Tatiana CIOCOI (UÉM), ainsi que par la Professeure universitaire., docteur d’État Sanda-Maria ARDELEANU (Université „Ștefan cel Mare” de Suceava, Roumanie) – discours présenté par Mme Angela GĂDINARU, docteur d’État, Directrice du Département de Traduction, Interprétation et Linguistique Appliquée de l’UÉM.

La modératrice de l’événement, docteur d’État, Professeure universitaire, Ludmila ZBANȚ a souligné que « l’interaction linguistique, assurée par la traduction, ne peut être exclue du contexte culturel ».

Les personnes inscrites au colloque (doctorants, enseignants, chercheurs,) ont débattu sur des problèmes de traduction et de sociolinguistique, de littérature universelle et de didactique de l’interculturel, se réunissant dans deux ateliers thématiques : Traduction de la diversité, diversité de la traduction et Enseigner la diversité – la didactique des langues.

    

«Chaque pays possède une certaine diversité linguistique, détenant ses propres instruments / stratégies de gérer cette diversité. De nombreuses approches pédagogiques et traductionnelles intéressantes ont été identifiées dans les régions bilingues et dans les classes multilingues en Europe et en Asie », ont mentionné les participants au colloque.

Le sujet de la traduction interculturelle est, dans cet ordre d’idées, intéressant dans la mesure où les langues définissent l’identité de chaque nation, mais, en même temps, elles font partie d’un patrimoine commun. Elles constituent donc des ponts entre les nations et les cultures, les littératures nationales, favorisant ainsi la compréhension mutuelle et le sentiment d’appartenance à une identité universelle. L’acte de traduction constitue, dans ce contexte, un exercice de logique et de revalorisation des notions unanimement reconnues et un nouveau langage, un nouveau texte, une forma mentis universelle découlent donc de cet acte herméneutique.

 

Les participants au colloque se sont montrés solidaires dans l’idée de corroborer la culture de l’autre avec l’intentionnalité de la traduction, la culture étant, à son tour, remodelée et soutenue par la traduction. Les bonnes pratiques démontrent alors, tant de fois, que la traduction n’est pas seulement influencée par le contexte (sensibilisation contextuelle), mais aussi par la culture (sensibilisation culturelle).

Suite aux travaux du colloque, les communications donneront lieu, après expertise des textes définitifs par le Comité scientifique (double évaluation anonyme), à une publication et seront réunis dans la revue scientifique Études interdisciplinaires en sciences humaines – version papier et support électronique, publiée par la maison d’éditions de l’Université d’État Ilia. Le volume sera diffusé sur les sites du CODFREURCOR (https://codfreurcor.iliauni.edu.ge/), des universités membres du CODFREURCOR, de l’AFELSH (https://afelsh.org/), etc.

horizontal_line

 

 

 

 

 

 

 

 

 

საერთაშორისო კონფერენცია

ეროვნული ლიტერატურა  თარგმანში

CODFREURCOR-ის მე-8 საერთაშორისო კონფერენცია
31აგვისტო – 2 სეტემბერი, 2020 წელი
ბათუმის შოთა რუსთაველის სახელმწიფო უნივერსიტეტი, საქართველო

 

მოხსენებების თეზისები                                                                                       პროგრამა

horizontal_line

Les littératures nationales en traduction

8e Colloque international du CODFREURCOR
31 août – 2 septembre 2020
Université d’État Chota Roustaveli de Batoumi, Géorgie

Résumés de communications                                                                                   Programme

horizontal_line

National Literatures in Translation
8th International CODFREURCOR Conference

August 31 – September 2, 2020
Shota Rustaveli State University, Batumi, Georgia

Communication Summary                                                                                                  Program

horizontal_line

horizontal_line

Vient de paraître en version électronique le 7e numéro de la revue
“Études interdisciplinaires en Sciences humaines”

           Le lien vers la version électronique

                              http://ojs.iliauni.edu.ge/index.php/eish/issue/view/29

horizontal_line

Vient de paraître en version électronique et en support papier, en quatre langues, le 6e numéro de la revue “Études interdisciplinaires en Sciences humaines”

Le lien vers la version électronique

                              http://ojs.iliauni.edu.ge/index.php/eish/issue/view/29

horizontal_line

Vient de paraître en version électronique et en support papier, en quatre langues, le 5e numéro de la revue “Études interdisciplinaires en Sciences humaines”

Le lien vers la version électronique

                              http://ojs.iliauni.edu.ge/index.php/eish/issue/view/29

horizontal_line

სტუდენტური საერთაშორისო სამეცნიერო კონფერენცია

სტუდენტები  21-ე საუკუნის გამოწვევების წინაშე

ილიას სახელმწიფო უნივერსიტეტი, თბილისი, საქართველო

18-20 ივლისი, 2019 წელი  

თეზისების წარმოდგენის ბოლო ვადა: 10 აპრილი, 2019 წელი

horizontal_line

Colloque scientifique international d’étudiants

Les étudiants face aux défis du 21e siècle 

Université d’État Ilia, Tbilissi, Géorgie

18-20 juillet, 2019

Date limite: 10 avril 2019

horizontal_line

International Scientific Student Conference

Students Facing the Challenges of the Twenty- First Century

Ilia State University, Georgia

18-20 July, 2019

Proposal submission deadline: 10 April, 2019

horizontal_line

  Aficher les détails

horizontal_line

   Display the details

horizontal_line

Afişa detalii

 

horizontal_line

\"\"

21 défis du 21e siècle : Sciences humaines et sociales

Colloque international

Organisé  du 03 au 05 octobre 2017 par le CODFREURCOR

et le Centre de recherche Intercompréhension romane. Dialogue intertextuel (ICRDIT)

Université d’État Ilia, Tbilissi, Géorgie

Compte rendu de la manifestation

\"\"

\"horizontal_line\"

Discours de Monsieur Louis Gerrekens, Président de l\’AFELSH
\"\"\"\"

Monsieur le Recteur,

Madame la Vice-présidente,

Monsieur le Directeur,

Chère Mzaro, Chère Ludmila,

Prendre la parole en ces lieux est pour moi un insigne honneur et une grande joie. Un insigne honneur d’abord, parce qu’en tant que Président de l’Association des Facultés ou Établissements de Lettres et de Sciences humaines, j’ai l’occasion de dire en quelques mots ce que représente notre Association, dont plusieurs membres prendront la parole lors du colloque à venir.

L’AFELSH est une association institutionnelle qui regroupe des facultés de la francophonie au sens large et qui s’efforce d’aider au transfert des informations institutionnelles, à l’établissement de normes académiques compatibles entre les institutions concernées, à favoriser la mutualisation des moyens, etc. Bref : Du Vietnam au Canada, du Cameroun à la Géorgie ou de la Belgique à Madagascar, notre réseau tisse des liens profonds d’amitié académique, et ce toujours en interaction étroite avec l’Agence Universitaire de la Francophonie. Nous sommes toujours disponibles pour participer par exemple aux évaluations de facultés par les pairs, pour réfléchir à des sujets tels que la professionnalisation des études et ses limites ou l’introduction de la numérisation dans les formations, pour ne citer que quelques sujets.

Une grande joie, ensuite. En effet, une des principales activités de l’AFELSH au cours de la décennie écoulée a été de contribuer efficacement à la création de Collèges doctoraux francophones internationaux – en Asie du Sud-est, en Afrique centrale et des grands lacs, à Madagascar ou encore au Proche Orient. Et c’est ainsi qu’en mars 2012 plusieurs membres du comité exécutif de notre réseau ont participé en direct à la visioconférence qui a lancé réellement le CODFREURCOR. Ni notre Président en 2012, Jarjoura Hardane, ni le professeur Heinz Bouillon, qui animèrent cette visioconférence et qui sont présents aujourd’hui, ni moi-même n’aurions osé imaginer à ce moment-là le dynamisme et le succès avec lequel votre équipe, emmenée de main de maître par Mzaro puis par Ludmila, allait faire prospérer le CODFREURCOR.

Quel chemin parcouru, quel travail abattu depuis lors par toute votre équipe ! Il me paraît essentiel de redire ici mon admiration pour la manière efficace et résolue avec laquelle vous organisez colloques et publications, favorisez la recherche pour les jeunes et entretenez sans relâche l’enthousiasme de vos membres. C’est un travail qui doit être souligné avec force, car le colloque qui commence ce matin est tout sauf anodin : permettre à des scientifiques et  à des enseignants de haut vol de débattre et de réfléchir dans un contexte international tel celui que vous proposez aujourd’hui est absolument indispensable si on veut permettre à chacun d’élargir son champ de vision par la confrontation des points de vue, si on veut ouvrir à ceux qui constituent la relève le chemin vers l’international. Au nom de l’AFELSH, je me réjouis dès lors de voir relever  dans ce colloque les 21 défis du 21e siècle, ce que je ressens  comme une version moderne des 12 travaux d’Hercule !

En conclusion, je dirai simplement bon anniversaire au CODFREURCOR, et je vous souhaite à toutes et à tous des journées fructueuses d’échanges, de doutes, d’interrogations fertiles.

\"horizontal_line\"

  • 22219974_1709144862431423_3898548309584180753_o
  • 22289810_1710790428933533_7985663127554696387_o
  • 22281739_1710790385600204_8029578978251009071_n
  • 22256513_1711732112172698_7965344137233056141_o
  • 22220075_1710790295600213_1624266412929173424_o
  • 22219600_1710790175600225_5807440856518084003_o

\"horizontal_line\"

\"\"6e colloque international du CODFREURCOR

LES INDUSTRIES CRÉATIVES DANS LE POSTHUMANISME

Organisateurs

Dr. Roxana PATRAȘ, Chercheur Scientifique III

Dr. Camelia GRĂDINARU, Chercheur Scientifique III

Département des Recherches Interdisciplinaires – Domaine des Sciences Sociales et Humaines, 
Université « Alexandru Ioan Cuza » de Yassy, Roumanie

Consulter le descriptif